La Serena – Valparaiso – Viña del Mar

[ 1 ] Comment
SAM_1178

Allez, on repart. Il y a de la route à faire dans un pays long de plus de 5000 kms. Imaginez un étroit couloir de terre de 200 km de large bordé à l’ouest par une côte spectaculaire et à l’est par les hauts plateaux andins : bienvenue au Chili !

Après une journée cauchemardesque à la frontière Bolivie/Chili (les douaniers ont tout fouillé, heureusement j’avais fait une lessive !), j’ai pris la route pour les stations balnéaires chiliennes. Trois villes sont réputées dans le pays mais je vais vite apprendre que la vision d’une ville « sympa » n’est pas la même au Chili et en France… En effet, on m’a conseillé d’aller passer quelques jours à La Serena, une ville à l’histoire coloniale, dotée de « superbes plages ». Rien de fou.

la-serena-beach-in-chile

Le centre-ville est plus intéressant, très agréable pour se balader. La fameuse Plaza de las Armas, des rues marchandes, des bâtiments coloniaux, un mélange sympa. C’est aussi l’occasion de se rendre compte que le Chili est un pays beaucoup plus moderne, très proche des standards européens. Deux jours sont bien suffisants, direction Valparaiso.

SAM_1180

SAM_1188

SAM_1184

Premier port et deuxième agglomération du pays, « Valpo » bénéficie d’une cote de popularité très forte au Chili. Il s’agit de la ville la plus pittoresque du pays, les faubourgs situés sur les hauteurs te font pénétrer dans un univers assez folklorique à base de graffitis.  Une semaine ne suffirait pas à explorer les multiples détours de ce dédale urbain. Occupant une étroite bande de terre entre le front de mer et les collines environnantes, tu peux observer les cargos décharger leurs containers et les lions de mer se la couler douce près de la Muelle Prat, la jetée nouvellement réaménagée.

Valparaiso

Valparaiso-Street-Art-Gray-Line-3

vue-sur-le-port-de-valparaiso_photos2_18_173_1721_172049_full

SAM_1195

La voisine de « Valpo » s’appelle Viña del Mar. Si on voulait faire une comparaison c’est un peu l’équivalent de Bayonne et Biarritz. « Viña » serait la riche, l’élégante, la moderne… Dix kilomètres seulement séparent les deux. Sa végétation subtropicale soigneusement entretenue, composée de palmiers et de bananiers, vaut à « Viña » del Mar l’appellation de ville-jardin. C’est ici que le jardin botanique national du Chili est situé. Il présente sur 61 hectares des plantes de la région et des espèces exotiques. Malheureusement, l’hiver n’est pas la saison propice pour l’admirer.

SAM_1202

SAM_1204

SAM_1215

sam_1193

Oui, j’ai oublié de préciser que quand vous avez la canicule en France, moi c’est l’hiver. Et quitte à être en hiver, autant y être vraiment alors rendez-vous à Santiago où j’ai renoué avec une activité dans laquelle j’excelle !

One Response to La Serena – Valparaiso – Viña del Mar

  1. Jango Mango dit :

    Et puis quoi encore ? Tu ne pensais pas non plus partir 1 an sans connaitre, ne serait-ce qu’un tout petit peu, les contraintes de l’hiver ? La bise a Salas et Zamorano !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>