Les chutes d’Iguazu

[ 5 ] Comments
DCIM100GOPRO

Les chutes d’Iguazu, l’un des grands rendez-vous de mon voyage. J’ai déjà eu l’occasion d’en voir des cascades, des chutes d’eau, ce n’était en fait que de vulgaires coulées d’eau… Le Parc National Iguazu réserve un spectacle fantastique en pleine forêt tropicale : la rivière Iguazu se déverse avec fracas du haut de 275 cascades ! C’est sans contexte l’un des plus beaux panoramas du monde.

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

La première particularité de ce site est qu’il s’agit d’une frontière naturelle entre l’Argentine et le Brésil. Il est donc possible de visiter le Parc National Iguazu du côté argentin et/ou du côté brésilien. Logiquement, c’est chez les argentins que j’ai débuté la découverte. Le highlight de la journée c’est la vue, depuis une passerelle sur pilotis, de la plus haute cascade du site. Elle atteint une hauteur de 82 mètres, la célèbre Garganta del Diablo, la Gorge du Diable !

DCIM100GOPRO

Il s’agit d’un arc de cercle en forme de U, long de 700 mètres, formé par 3 cascades, une dépression impressionante où s’écoule, dans un vacarme impressionnant, des milliers de litres d’eau au milieu de nuages de vapeurs irisés par des arcs-en-ciel. La puissance et la violence des chutes à cet endroit sont tout simplement époustouflantes. La passerelle t’emmène jusqu’à la cassure, c’est impensable comme on est proche du vide ! Je vous laisse apprécier…

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

La plupart des chutes se situent en territoire argentin : 4 parcours permettent de les découvrir en  s’approchant au plus près, de les observer du bas ou du haut, en plein coeur de la forêt. Si le paysage est plus intimiste du côté argentin, les chutes du côté brésilien offrent une vision encore plus spectaculaire car c’est de là que l’on obtient un panaorama complet sur un front de 3 kilomètres de cascades s’écoulant de la forêt tropicale.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

DCIM100GOPRO

La question que tout le monde pose lorsqu’on visite le parc des deux côtés est: « alors, tu as préféré quel côté ? » En ce qui me concerne, ma préférence va au côté brésilien, la vue d’ensemble laisse sans voix, l’inimaginable beauté de la nature m’a bluffé même après 11 mois de voyage ! Je vous laisse vous faire votre opinion avec les photos publiées d’une part dans la galerie « Argentine » et d’autre part dans la galerie « Brésil ».

DCIM100GOPRO

5 Responses to Les chutes d’Iguazu

  1. Mitt Romney dit :

    Dire que je croyais que celles de Niagara étaient les plus belles…. C’est pas ma journée décidemment.

  2. Annick et Alain dit :

    Décidément ce périple se poursuit… et tu en as toujours et toujours plein les yeux !
    Merci de nous avoir fait partager tous ces bons et beaux moments.

    Bonne fin de route .

  3. mjo dit :

    N’en déplaise à Maître Jango, il m’est difficile de travailler non-stop dans la journée. Les profs qui passent devant mon fond d’écran actuel (les chutes d’Iguazu) font plein de commentaires alors, polie et émerveillée, j’écoute leurs belles histoires sur ce site magnifique. Merci à Arnaud pour ces bons moments !

    • Jango Mango approuve mjo dit :

      Et la lumière fut ! Je suis tout a fait d’accord avec mjo et tiens solennellement à saluer tout son courage. Aussi, face à de telles prises de position, je comprends son désir de garder l’anonymat et ne révélerai donc pas son identité. Je souscris pleinement à cette idée de coupure dans la journée de travail. Et d’ailleurs si nous n’étions pas payés, il est probable que nous occuperions notre temps à autre chose. Chers amis j’ai même l’honnêteté de vous révéler que je me suis laissé tenter par la facilité des jeux de hasard et la folle cagnotte de 169 (putain quand même!!) Millions d’Euros…. Malheureusement il y eut un vainqueur mais ce ne fut pas moi. Mon slogan « joue là comme Japhet » illustrant mon tour du monde, n’est donc pas pour tout de suite.

  4. Manue Bisounours dit :

    Waouhhh ! Merci pour ces superbes images ! Avec le bruit de la vidéo on s’y croit presque…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *