Rio de Janeiro – Part 3

[ 1 ] Comment
S

Rio suite et fin. Après les plages, les collines, les favelas, parlons de football, d’architecture, de vie nocturne. Je vous le disais, mon petit tour dans la favela ne fut que douceur et volupté à contrario de mon escapade pour assister au match de Fluminense, champion du Brésil. Je vous donne le synopsis: pas de ticket, quartier nord, marché noir, Zé Pequeno… oui, ça sent le traquenard.

Je suis donc parti de l’auberge en sachant seulement que le bus 173 allait me déposer devant le stade. Le trajet d’une heure m’a fait découvrir tous les coins glauques de Rio avec en prime la présence d’un groupe de « Zé Pequeno » (cf La Cité de Dieu) bref le genre de trajet qui met bien en confiance. Une fois devant le stade, la police est partout, je n’ai pas de billet et on m’avait dit qu’il serait facile de trouver un vendeur… bien sûr. Après 20 minutes à tourner,toujours rien et je ne suis pas vraiment rassuré. Je vois ensuite un groupe en train de négocier avec un mec, je m’incruste, je tends un peu d’argent, on me rend un billet. Yes, je l’ai !                                       J’entre enfin dans le stade, fouille au corps par Robocop, on me demande même d’enlever mon T-shirt pour voir si je ne cache pas un couteau… bonne ambiance. Mais oui, ENORME ambiance ! Franchement, petit stade mais des chants de la 1ere à la 93eme. Fluminense l’emporte 2-1 grâce à un but à la 89eme ! Belle soirée plongée dans la folie du foot brésilien.

fluminense

flu-1

La ville de Rio propose également quelques monuments intéressants. Ma préférence va aux escaliers de Selarón, du nom de son artiste chilien, dans le quartier de Lapa. C’est une véritable attraction touristique. L’escalier a la particularité d’être orné, sur toute sa longueur, de plus de 2 000 carreaux de faïence venant de 120 pays différents. Cette voie piétonne se situe à proximité des fameux Arcs de Lapa. Cet ancien aqueduc sert aujourd’hui de voie pour le tramway.

S S S

Pas très loin, la cathédrale de Rio, difficile de faire plus atypique. Quatre larges baies rectangulaires garnies de vitraux partent du sol pour former une « croix de lumière » au sommet de la voûte, culminant à près de 80 mètres.

S Catedral_Metroolitana_do_-Catedral_Metropolitana-3000000012052-75x75

Enfin, je voulais vous emmener à la découverte de ce qui est surement le plus bel édifice historique de la ville mais bizarrement assez méconnu. Il s’agit de la « Salle Royale de Lecture Portugaise ».  Cette bibliothèque majestueuse aux lambris dorés ou boisés, son somptueux lustre et son vitrail abrite la plus belle collection de livres portugais du monde après celle au Portugal.

4428022630_881a878b3a

3342525093_7c6b96f4c5_z

Real-Gabinete-Portugues-De-Leitura-Rio-De-Janeiro-3

Voilà ce que je pouvais vous dire sur Rio. Vous vous sentez floué ? Je ne vous ai pas parlé de la vie nocturne. Je vous présente demain un des bars de la ville, considéré comme l’un des dix meilleurs bars du monde. Vous me direz ce que vous en pensez.

One Response to Rio de Janeiro – Part 3

  1. Jango de Janeiro dit :

    Excellent ! Après le match de Boca, voilà celui de Flu ! Tres grosse saveur. A ton retour si tu es d’accord on continuera de ‘s imprégner des ambiances des stades avec les plus grandes ambiances d’Europe telles que celles de François COTY, Louis DUGAUGUEZ, Marcel PICOT ou l’antre endiablée Gabriel MONTPIED.

    Jolie bibliothèque, au fait !

    J’attends l’article sur le bar avec impatience ! Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *